Suivre
Site Search
fr en
 
 
InTALENTgenceBlog
 

L’INDUSTRIE EN 2013

aéronautique

L’INDUSTRIE : « UP » POUR LES CADRES, « DOWN » POUR LES DÉBUTANTS

Même si l’Industrie n’est pas créatrice d’emploi cette année en France, c’est un secteur stable et hétérogène qui recrute pour remplacer les générations arrivées en fin de carrière et soutenir certains de ses investissements en R&D – dans les transports dont le ferroviaire mais aussi dans certains segments de l’industrie lourde. L’automobile et la chimie sont touchées par la crise, pas l’aéronautique ou l’énergie.

Les profils avec 3/5 ans ou 8/15 ans d’expérience sont les plus recherchés. La crise épargne les cadres, contrairement aux jeunes diplômés qui devront regarder du côté de l’énergie pour trouver leur 1er emploi.

L’AÉRONAUTIQUE, UN SECTEUR PORTEUR AVEC + 30% DE MISSIONS EN 2013

Grâce à une nette reprise depuis plusieurs mois, l’aéronautique est le seul secteur industriel à retrouver son rythme de 2006/2008. Cette année, chez Hudson, nous enregistrons 30% de missions en plus par rapport à 2011/2012 pour des cadres confirmés et profils d’experts avec 7/8 ans d’expérience. Un dynamisme qui s’explique par plusieurs raisons : l’arrivée de nouveaux modèles économiques low-cost avec la dérèglementation des transports, la concurrence des pays émergents, l’amélioration continue et notamment le développement du Lean Manufacturing. Et puis, c’est une industrie à très haute valeur ajoutée peu delocalisable Pour notamment les postes techniques, R&D et support, les emplois sont en France.

L’ÉNERGIE EN CROISSANCE : SOIT 25% DES INVESTISSEMENTS DE L’INDUSTRIE

En 2013, le secteur de l’Energie – électricité et nucléaire, oil & gas, ENR – représente 1/4 des investissements de l’industrie. Les grands groupes recrutent pour des postes en France dont 30 à 40% de jeunes diplômés de profils scientifiques. 85% de ces recrutements visent des postes d’ingénieurs en production ou en R&D. Cela entraîne également des recrutements dans les PME/PMI partenaires (co- et soustraitants tels les bureaux d’études, installateurs, etc.). À noter, la pénurie d’ingénieurs pour le nucléaire incite les grands groupes à former ces profils en interne.

Quant à l’énergie renouvelable, le secteur reste un marché de niche avec 1 500 recrutements/an (en retard par rapport aux pays scandinaves, le Benelux, l’Allemagne, l’Angleterre). Toutefois le volontarisme politique tend à un développement progressif dans les prochaines années.

LE MARCHÉ DE L’EMPLOI DES CADRES RÉSISTE DANS L’AGROALIMENTAIRE ET LE FERROVIAIRE

Autres secteurs industriels qui continuent d’offrir de belles opportunités : l’agroalimentaire et le ferroviaire. Un taux d’emploi qui se maintient avec le renouvellement important des générations et parce qu’ils nécessitent d’être au plus proche des matières premières et des bassins de consommation.

D’autre part, ils profitent d’un tissu et d’un réseau économiques favorables, les industries agroalimentaires (IAA) confirmant par exemple leur aptitude à mieux résister aux crises que beaucoup d’autres activités manufacturières.

RESTER DANS L’INDUSTRIE APRÈS L’AUTOMOBILE

Mis à part les postes en R&D et quelques remplacements liés aussi aux départs en retraite, le marché du recrutement pour cette filière est totalement sinistré en France. Ainsi, on remarque de plus en plus de transferts vers des filières qui offrent des passerelles, comme le ferroviaire, l’agroalimentaire ou encore l’industrie lourde. D’ailleurs, l’aéronautique accueille de plus en plus d’ingénieurs issus de l’automobile. Opter pour un autre secteur industriel est un bon moyen de rebondir ! Cela nécessite pour les candidats une capacité d’adaptation forte. Pour l’aéronautique par exemple, il faut savoir passer des grandes aux petites série.

CONSEILS AUX CANDIDATS : MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE ET ANGLAIS COURANT

Pour réussir dans l’industrie, je conseille de commencer en production ou en R&D avant d’évoluer vers d’autres environnements (business, marketing, supply chain,…), d’être prêt à une certaine mobilité géographique régionale ou internationale, véritable accélérateur de carrière. Enfin pour les jeunes diplômés, nous notons une meilleure reconnaissance des docteurs universitaires aux côtés des ingénieurs, surtout pour les postes en R&D. Un niveau d’anglais courant étant désormais indispensable, la maîtrise de la langue de Shakespeare est un vrai « facteur discriminant » entre candidats pour un même poste.


Bern Terrel













b i u quote


Images CAPTCHA
Saississez le code du dessus dans la case ci dessous
Save Comment
 
 
Indiquez-nous vos besoins, Contactez-nous
 
 

Mettre-à-jour InTalentGence

 
 
 
 

Rechercher

 
 
 

A propos de InTalentGence

Le Blog InTalentGence by Hudson offre un regard actuel sur le marché de l’emploi ainsi que les grandes tendances et perspectives des stratégies RH, du Talent management et du Recrutement.
En savoir plus sur Hudson.
 
 

Nuage de mots clés

Talent Management 2016 2017 billet d'humeur business cabinet de recrutement candidat Candidats Cérémonie classement CMN coaching conseil CV dfcg directeur financier Directeur Général DRH De L'année entreprise entretien être heureux au travail étude Evaluation expérience expertise figaro classifield finance formation forum Rhône Alpes France H H de la semaine HR hudson Hudson France Humeur ingénieurs initiative rh Lindal lyon management Marc Puyoulet marché organisation Paris professionnel projet psychologie recrutement recruteur réseaux sociaux Ressources Humaines rh Robotisation Sélection Talent Acquisition Talent Management talents trophée Vacances Valeur ajoutée de l’Humain 2016 2017 A Compétence Egale Accompagner assessment center Attraction Bern Terrel Big data Billet Billet d'Humeur Bonheur Cabinet de conseil en ressources humaines cabinet de conseil RH cabinet de recrutement cadres candidat Candidats Chasseur chasseur de têtes Choc des générations Classement Coach Coaching Compétences Conseil Conseil en recrutement Conseiller conseils Consultant Consultants volontaires Coup de pouce CV daf Digital Directeur Général drh écoute Ecouter Élection présidentielle 2017 Engagement Entreprise engagée Entretien Entretien de recrutement Etre heureux évaluation Fatima Yagoubi Forum emploi seniors Futur génération X génération y H H de la semaine Hdelasemaine Henry James Hiver Hobbies Hudson Hudson France Humeur IA identification Incontournable Industrie Initiative RSE innovation intelligence Intelligence artificielle linkedin Littérature management Marc Puyoulet marque employeur Medef Ile-de-France Mémoire motivation mutation nicole prudhomme Opération Coup de pouce Paris Passion Performance popularité process de recrutement profils qualité du recrutement recrutement Recruteur réseaux sociaux Ressources Humaines rétention des talents réussite RH RPO RSE Sartre sélection Skype sourcing Spinoza Steve Jobs syntec Talent Talent Acquisition Talent Management Talents Vacances
 
 
 

FooterPhone

© 2019 Morgan Philips Group SA – All rights reserved
 
HUDSON

Le groupe Morgan Philips, présent sur 4 continents, est un acteur majeur du secteur du recrutement et du talent consulting grâce à ses solutions innovantes. En moins de 5 ans seulement, le groupe a développé un réseau mondial qui modernise les méthodes traditionnelles de recrutement de cadres dirigeants et d’experts. Morgan Philips offre des prestations de conseils sur mesure, une expertise dans la recherche de talents à l'échelle internationale ainsi que des outils de sourcing digitaux uniques afin d'offrir à ses clients le service le plus performant aux meilleurs tarifs du marché.