Suivre
Site Search
fr en
 
 
InTALENTgenceBlog
 

H de la semaine 31

 

 

Avant, on le comparait à Lecanuet, Chaban, JJSS, Rocard ou Delors. Après, à Bonaparte, Kennedy ou de Gaulle.

Entre l’avant, et sa cohorte de vaincus magnifiques, et l’après, et ces comparaisons faciles dont on ignore si elles flattent ou étouffent, il y a une date, un chiffre - et toujours le même homme. Cet homme, c'est Emmanuel Macron qui, le 8 mai 2017, est devenu Président de la République française avec 66.1% des suffrages exprimés et 20,6 millions de voix. 

 

Aurions-nous recruté Emmanuel Macron ?

Plus qu’à aucun autre, la question vaut d’être posée à un recruteur – et il est plus facile d’y répondre après coup ! Qu’a-t-on entendu, au long de ces mois d’incertitudes, de boue et d’exaltations ? Tout et son contraire : dans un pays qui s’hystérisait, chaque jour livrait ses lots de vérités et de mensonges, ses courses de dés, ses moissons de contradictions. Était-il petit prince, hologramme, bulle, Brutus, techno, de gauche ou de droite, dynamiteur ou héritier, élitiste ou e-populiste, suiveur ou tyran ? Tout était dit et rien ne l'était hormis ceci : Emmanuel Macron dérangeait de plus en plus. Loin des spéculations et des insinuations, lui traçait sa route avec sang-froid, en toute rigueur, avec une foi de charbonnier. On le savait adepte de René Char : rien ne collait mieux à sa démarche que sa célèbre exhortation, "Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront." Il y avait au cœur de sa démarche une des intuitions de Paul Ricœur selon lequel "chacun porte en soi une promesse et qu’il importe de savoir comment l’accomplir." Il connaissait la sienne.

Emmanuel Macron est jeune, très jeune, trop jeune : tel est le reproche qui lui a été le plus communément adressé. Avec cette accusation, en venait une autre, plus toxique : EM était une sorte de tricheur, de braqueur, qui ne respectait ni règles, ni codes. Nulle investiture de parti, nul mandat électif, ex banquier d'affaires, privilégiant l'administration des choses au gouvernement des hommes, porteur d’un programme hybride, piochant dans le libéralisme et la protection, désincarné et à la tête d’équipes organisées en mode projet, des start-upers adeptes du bottom up plutôt que du top down.

Le changement est la loi de l’être : c’est la seule chose qui ne change pas. "Le monde n’est qu’une branloire pérenne. Toutes les choses y changent sans cesse : la terre, les rochers du Caucase, les pyramides d’Egypte, et du changement public et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un changement plus languissant" écrivait Montaigne dans ses Essais (III, 2). Le monde politique changeait aussi, et on ne le voyait donc pas ?

Henri de Castries a été jusqu’à récemment PDG d'AXA ; il a quitté ses fonctions pour devenir, lors de la campagne, conseiller de François Fillon. Il avait magnifiquement posé le diagnostic sans aller jusqu’au bout de la réflexion. "Qu'est-ce qui pourrait tuer votre entreprise?" lui demandait-on à quoi il répondait : "Je me pose la question tous les jours. Aujourd'hui, les menaces sont asymétriques : deux gars dans un garage peuvent vous prendre de vitesse. La taille ne protège plus. Le juge de paix, c'est la manière dont vous répondez aux besoins de vos clients. Il faut être capable d'agilité et de modestie".

Il finissait l'interview par ceci : "Il faut accepter l'idée que l'entreprise fonctionne différemment d'avant. Par exemple, des gens de 25 ans dont c'est le premier job vont apprendre des choses à des gens plus âgés qui se croient revenus de tout. C'est le "mentoring inversé". Le mentoring inversé, c'est quelque chose d'élémentaire quand on constate que des gens de moins de 30 ans ont créé des entreprises dans le numérique qui valent des milliards aujourd'hui : pourquoi ne pas faire confiance à ceux qui ont le même âge qu'eux et qui travaillent chez nous ?"

Emmanuel Macron travaillait chez nous, en France. Il était jeune, ambitieux, vif-argent, rompu aux choses du monde, de la fonction publique et de l’entreprise, bosseur, bienveillant et agile. Dans son garage, il a posé les termes du braquage ; il l’a réussi au-delà de ce qu’avaient intellectuellement et brillamment imaginé Henri de Castries, tous les observateurs et tous ses concurrents.

L’outsider a été choisi. In fine, Emmanuel Macron en voulait plus que les autres. Pour un recruteur aussi, ça fait (presque toujours) la différence. 

 

Marc Puyoulet, Directeur Général Hudson France

 













b i u quote


Images CAPTCHA
Saississez le code du dessus dans la case ci dessous
Save Comment
 
 
Indiquez-nous vos besoins, Contactez-nous
 
 

Mettre-à-jour InTalentGence

 
 
 
 

Rechercher

 
 
 

A propos de InTalentGence

Le Blog InTalentGence by Hudson offre un regard actuel sur le marché de l’emploi ainsi que les grandes tendances et perspectives des stratégies RH, du Talent management et du Recrutement.
En savoir plus sur Hudson.
 
 

Nuage de mots clés

Talent Management 2016 2017 billet d'humeur business cabinet de recrutement candidat candidats Cérémonie classement CMN coaching conseil CV dfcg directeur financier DRH De L'année entreprise entretien être heureux au travail étude Evaluation expérience expertise figaro classifield finance formation forum Rhône Alpes France H de la semaine Hdelasemaine HR hudson ingénieurs initiative rh Lindal lyon management Marc Puyoulet marché organisation Paris professionnel projet psychologie recrutement recruteur réseaux sociaux Ressources Humaines rh Robotisation sélection Talent Acquisition Talent Management talents trophée Vacances Valeur ajoutée de l’Humain 2016 A Compétence Egale Accompagner assessment center Bern Terrel Billet Billet d'Humeur Cabinet de recrutement candidat Candidats chasseur de têtes Choc des générations Coach Coaching Conseil Conseiller conseils Consultant Consultants volontaires CV daf Directeur Général drh Ecouter Élection présidentielle 2017 Engagement Entreprise engagée Entretien Entretien de recrutement évaluation génération X génération y H H de la semaine Hdelasemaine Henry James Hudson Hudson France Humeur identification Industrie Initiative RSE intelligence management Marc Puyoulet marque employeur motivation mutation nicole prudhomme Paris Passion Performance process de recrutement profils qualité du recrutement Recrutement Recruteur ressources humaines rétention des talents réussite RH RPO RSE Sartre sélection sourcing Spinoza Steve Jobs syntec talent Talent Acquisition Talent Management Vacances
 
 
 

FooterPhone

© 2011 - 2017 Hudson Global — All Rights Reserved
 
HUDSON

Acteur mondial de premier plan, Hudson propose à ses clients, entreprises et candidats, des solutions efficaces et innovantes en gestion des talents, recrutement spécialisé et en solutions de recrutement. Nous aidons les professionnels que nous accompagnons à optimiser leur performance en partageant avec eux notre expertise, notre connaissance solide de leurs marchés et métiers ainsi que des outils et techniques d'évaluation développés par notre département R&D. Avec un réseau unique de centaines de milliers de cadres, managers et experts dans 22 pays, nous disposons d'une capacité sans égale à mettre en relation talents et opportunités professionnelles en évaluant, recrutant, développant et mobilisant les meilleurs profils pour nos clients. Nous combinons envergure internationale, solutions RH innovantes et professionnelles avec une approche conseil sur-mesure pour aider entreprises et candidats à améliorer leurs résultats.